Les premières pages : Saisons d'aimer - Parution 2013

«Viens enlacer les mots de mon cœur, chaque voyelle, chaque consonne te parleront de nos Saisons d'aimer...»

 

 

Saisons d’aimer

 

Laisser mûrir les fruits savoureux du silence

Pour broder les festons de la parole offerte.

Parcourir les chemins où germe la semence

Du verbe répandu devant la porte ouverte.

 

 

 

Etancher notre soif d’amour et d’horizon,

Irriguer l'espace, l'abondante moisson.

Absoudre l’invisible au rythme des secrets

Pour dérouler le chant du présent aux aguets.

 

Regarder le printemps déplier les aurores,

Dans son foisonnement de bourgeons à venir.

Cueillir le ciel d’été teinté de souvenirs

Et absorber la vie et sa lumière d’or.

 

S’endormir à l’automne en tapissant de brume

La trace de nos pas que la terre parfume.

Engourdir les hivers sous les flocons de neige,

En couvrant les années de leur blanc florilège.

 

Chercher au firmament l'astre du paradis,

Propager l’infini de notre floraison.

Offrir des mots d’amour à nos cœurs attendris

En s’enivrant du miel d’une nuit d’abandon.

 

Récolter dans nos mains la pomme d’Hespéride,

Compter les jours heureux sur des éphémérides,

Capturer un sourire, un visage éclairé

Par l’éclat du regard envoyant un baiser.

 

Délivrer nos matins enchaînés aux toujours,

Devenir une rose aux pétales velours,

Suspendre l'univers aux branches empesées

Par ces bourgeons éclos en nos saisons d’aimer.

 

***

 

Qui suis-je ?

Qui suis-je à cette heure précise

Suis-je une douce convoitise

Suis-je le fil des mots écrits

Au calme profond de la nuit ?

 

Est-ce que ma plume défait

La révolte et les cris de peur

Que mon âme dicte en un trait

Sur le livre de mes terreurs ?

 

Suis-je un point ou une virgule

Suis-je l’encrier, le buvard

Qui apostrophent chaque bulle

Superposée par le hasard ?

 

Suis-je syllabe découpée

Par le métronome des rimes

Suis-je la consonance ultime

De chaque sonnet accordé ?

 

Suis-je le vent de mes quatrains

La douce portée d’un refrain

Qui me parent de l’essentiel

De perles d’eau, de pluie du ciel ?

 

Suis-je tout simplement poème 

Un beau couplet, un anathème 

Suis-je une lettre, une voyelle

Dans l’alphabet perpétuel ?

 

Suis-je le passé composé

Aux conjugaisons de la vie

Suis-je le verbe indéfini

Dans chaque phrase rassemblée ?

 

Suis-je toujours ce doux mystère

Portant le monde dans ses mains

Suis-je un mot sans vocabulaire

Un billet sur papier Vélin ?

 

… Et si j’étais ce sentiment

Qui conduit l’âme sur le temps

De cette ivresse recherchée

Et qu’on appelle juste… Aimer… 

 

Extraits du recueil Saisons d'aimer

 

Textes déposés à la bibliothèque de France

 

| Accueil |

Autres livres : Viens ! Allons voir au jardinContemplation | Le ciel, dans le fond de mes yeux |

La parole des mots | De rives en dérives | Saisons d'aimer | Reflets d'encre et Mots avec vue sur vers

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
JB Poésie - Jeannine Biehler - © Copyright 2001/2018

Réalisation du site et de son contenu : Jeannine Biehler

Depuis 2002, ce site est hébergé par 1and1.