Poème Mots avec vue sur vers

Accoudée sur le bord de ce monde irréel,

J’écarquille les yeux, je cherche dans le ciel

Une étoile bleutée, un astre différent,

Une planète bleue, où vivent des enfants.

 

J’ouvre la fenêtre de mon imaginaire

Pour passer à travers le rempart des chimères

Et pour disparaître dans un lieu parallèle

À celui des rêves, puis je déploie mes ailes.

 

Le décor défile derrière le rideau

Ouvert sur l’univers dont j’ai peint le tableau,

L’univers révèle une autre Voie Lactée,

Est-ce une terre bleue, la même entité ?

 

Je grimpe au firmament pour écouter l’écho

De songes passagers, d’images et de mots.

De ce panorama de ce lieu éphémère

Ne reste qu’un récit avec vue sur mes vers.

 

S’il n’y a qu’un seul pas me séparant d’un être

Semblable ou différent, je n’ai qu’un seul souhait,

C’est que dans son pays, l’amour y règne en maître

Et que son île bleue nous apporte la paix.

 

Et si d’aventure, l’espace-temps m’emporte

Vers cette galaxie qui m’ouvrira sa porte,

J’attraperai au vol, ce globe sidéral

Pour l’accrocher au fil de mes pensées astrales.

 

Jeannine Biehler - Poème extrait du recueil Mots avec vue sur vers - Tous droits réservés

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
JB Poésie - Au rythme de la plume - Jeannine Biehler - © Copyright 2001/2019

Réalisation du site et de son contenu : Jeannine Biehler

Depuis 2002, ce site est hébergé par 1and1.